Quand la famille s’agrandit ou quand les enfants reviennent dans le domaine parental, les travaux d’extension s’envisagent. L’initiative d’une extension peut aussi être prise lors d’un projet de mise en location. 

Avant d’étendre les espaces de vie, il faut prendre quelques critères en compte. Les travaux ne s’engagent sans réflexion, et avant même de prendre les avis d’un architecte, il est toujours intéressant de connaitre les essentiels et ensuite découvrez toutes nos extensions de maison.

Choisir en fonction de l’espace disponible

Le choix d’une extension de maison se fait en fonction de l’espace disponible. Si votre propriété est assez vaste pour accueillir toute configuration d’extension, c’est encore mieux. Sachez cependant que vous devez respecter le Plan d’Urbanisme Urbain de votre quartier avant d’engager les travaux d’extension. Discutez avec l’architecte de la ville pour connaitre ce que vous pouvez faire pour respecter au mieux le paysage d’origine de votre quartier. Une fois que vous avez compris vos droits et vos possibilités, vous pouvez esquisser l’extension en choisissant entre ces trois configurations :

Derrière la maison

Dans le cas d’une maison avec grande cour arrière, faire une extension derrière la maison est la meilleure chose à faire. Ce type d’extension épargne la devanture de la maison et permet aux ouvriers de travailler avec plus d’ergonomie. Dans ce cas de figure, les travaux partent de la fondation. On se rapproche donc d’une construction nouvelle sauf que l’on gagne déjà un mur plein. Il faut notamment faire attention à l’orientation de la toiture lorsque l’on fait ce type d’extension. Il faut notamment veiller à choisir un versant de toit favorable à l’évacuation de l’eau de pluie

En horizontale

Une extension en horizontal est aussi très avantageuse parce que les travaux partent d’une nouvelle fondation avec un mur de déjà présent. L’extension à l’horizontale est aussi intéressante dans la mesure où les travaux ne fragilisent pas la structure et la fondation de la maison existante. Avec une extension en horizontale, les soucis de la toiture sont également moindres comme il est possible d’élever les murs de l’extension au niveau de la maison principale.

En vertical

Si l’espace vous manque au sol, mais que vous avez besoin de faire une extension d’une manière ou d’une autre, vous pouvez choisir d’ajouter un étage ou deux à votre maison actuelle. Dans ce cas de figure, les couts sont plus importants, et il faut faire un peu plus attention lors de l’extension des travaux. Les habitants de la maison principale doivent aussi évacuer les lieux. Par contre, une extension en vertical permet de gagner beaucoup d’espace.

Autres alternatives pour gagner de l’espace chez soi

Dans le cas où vous ne pouvez faire des travaux d’extension par manque de moyens pécuniaires,  ou simplement parce que vous n’êtes pas encore motivé voici des alternatives pour gagner de l’espace chez soi :

  • Aménager les combles en pièce à vivre ;
  • – Aménager la cave pour en faire un atelier ;
  • – Utiliser une partie en plus des combles du garage comme espace de vie.

Avant de faire une extension, vous devez donc déterminer la configuration de l’ensemble du bâtiment au préalable. Faites notamment l’extension en fonction de l’espace disponible sur votre propriété, mais n’oubliez pas de consulter le PLU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.