S’il est vrai que l’eau du robinet peut aider les plantes à pousser sainement, l’eau de pluie est en fait un bien meilleur choix pour entretenir votre jardin. Remarquez qu’après la pluie, les plantes prennent une apparence plus verte, plus propre et plus luxuriante. La raison pour laquelle cela se produit est liée aux différences chimiques entre l’eau de pluie et l’eau du robinet.

Composition de l’eau du robinet et ses effets sur le jardin

L’eau du robinet contient du chlore, qui est un désinfectant important, et du fluorure, qui aide à prévenir les caries. Les plantes sont sensibles à la toxicité du chlore et du fluorure. Les marques de brûlure sur les côtés des feuilles prouvent que la plupart des plantes sont sujettes à la toxicité du chlore. Un certain nombre de plantes d’intérieur, sont également sujettes à la toxicité du fluorure, le plus souvent exprimée par des feuilles tachetées, décolorées et brûlées.

Le magnésium et le calcium sont également présents dans l’eau du robinet. L’eau du robinet durcit et l’eau dure endommage les tuyaux. Pour éviter cela, on ajoute du sodium, un adoucisseur d’eau, à l’eau du robinet. Ces trois minéraux peuvent nuire aux plantes lorsqu’ils sont livrés au moyen d’un tuyau d’arrosage ou d’un arroseur. L’utilisation régulière de l’eau du robinet peut également entraîner la présence de sédiments blancs sur les feuilles, causés par l’accumulation de magnésium et de calcium. petit à petit, le sodium peut également tuer les tissus végétaux.

En plus de nuire aux tissus végétaux, le sodium peut aussi causer des dommages importants à la structure du sol. Dans un jardin sain, le sol s’agglutine en agrégats très bénéfiques. L’utilisation du sodium provoque la dispersion de ces agrégats, ce qui entraîne la formation de fissures à la surface du sol.

Composition de l’eau de pluie et ses effets sur le jardin

La raison pour laquelle les plantes semblent plus saines après la pluies est liée au fait que l’air est riche en azote. Une partie de l’azote, sous forme d’ammonium et de nitrate, redescend sur terre quand la pluie tombe, et immédiatement, les feuilles et les racines des plantes l’absorbent.

Les gouttes de pluie sont également riches en oxygène, qui sert de filet de sécurité au cas où le sol est fortement saturé après de fortes pluies. L’eau du robinet ne contient pas beaucoup d’oxygène, et lorsqu’on en verse trop sur les plantes, on risque d’asphyxier les racines.

Chaque goutte de pluie absorbe également du dioxyde de carbone. Lorsque le dioxyde de carbone dans la pluie se combine avec d’autres minéraux atmosphériques, les gouttes deviennent légèrement acides. Dès que ces gouttes de pluie légèrement acides atteignent le sol, elles facilitent la libération de micronutriments comme le cuivre, le manganèse, le fer et le zinc (qui sont importants pour la croissance des plantes).

Utiliser au mieux l’eau de pluie

Tirer le meilleur parti de la pluie signifie exposer vos plantes au ciel et au soleil. C’est aussi créer vos propres systèmes de collecte des eaux de pluie qui permettent de stocker correctement chaque goutte de pluie dans des réservoirs d’eau. Une cuve 1000L de récupération d’eau de pluie vous permettra d’entretenir votre jardin tout au long de l’année.

En plus du réservoir, un bon système de collecte des eaux de pluie nécessite une zone de captage (par exemple un toit) fait d’un matériau approprié, des descentes pluviales et une pompe qui permet la distribution uniforme de l’eau de pluie stockée à d’autres parties de votre propriété. Tous ces éléments doivent être correctement mis en place alors n’hésitez pas à faire appel à un professionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *