La principale différence entre les différents types de piscines est la façon dont le bassin est construit. Il existe plusieurs styles de piscines, chacun avec ses propres avantages et inconvénients.

Piscine hors-sol

Les piscines hors-sol sont l’option la moins chère et la plus facile à construire. La plupart des piscines hors-sol sont réalisées à partir de kits préfabriqués qu’un bon bricoleur peut assembler, mais la plupart des gens font appel à des installateurs professionnels. Pour une piscine hors-sol tubulaire, le prix ne dépassera que très rarement 1 000 €, comme vous pouvez le voir chez azialo.com.

Tout d’abord, les installateurs nivèlent le sol pour former une surface plane. Ensuite, ils assemblent un rail périphérique qui soutient le mur extérieur (en métal, en plastique ou en bois). Ensuite, ils répandent du sable dans la zone de la piscine et posent la plomberie. Enfin, ils fixent le revêtement de vinyle sur les parois de la piscine et remplissent la piscine d’eau. Dès qu’ils branchent la pompe et le système de filtration, la piscine est prête à fonctionner.

Le principal inconvénient de ce type de piscine est qu’elle est moins durable que d’autres modèles et généralement moins attrayante. C’est aussi moins permanent, ce qui peut être une bonne chose, il est relativement facile de démonter la piscine et de la déplacer à un nouvel endroit.

guide les differents types de piscine

Piscine creusée en fibre de verre

Les piscines en fibre de verre sont faites de plastique renforcé de fibre de verre, qui a été moulé en forme de bassin. Pour installer la piscine, une équipe de construction creuse un trou de taille appropriée, pose la tuyauterie nécessaire, ajoute du sable de remplissage et dépose la structure préformée de la piscine dans le trou. Habituellement, la piscine est entourée d’une structure en béton.

Piscine creusée en vinyle

Les piscines creusées revêtues de vinyle sont un mix entre les piscines creusées et hors-sol. L’équipe de construction creuse un trou et assemble un mur à ossature de métal, de plastique ou de bois autour du périmètre du trou. Comme dans une piscine hors-sol, l’équipe dépose du sable le long du fond du trou et fixe le revêtement de vinyle au mur structurel. Ces piscines sont beaucoup moins chères que d’autres modèles enterrés, mais pas aussi durables. En règle générale, le revêtement doit être remplacé tous les 10 ans environ.

Piscine Gunite

Les piscines Gunite sont les plus populaires aux États-Unis. Pour construire une de ces piscines, l’équipe de construction creuse un trou, installe la tuyauterie et assemble une grille de charpente avec des barres d’armature en acier. Les barres d’armature sont espacées d’environ 25 cm et fixées ensemble avec du fil de fer. Lorsque la grille est en place, l’équipe pulvérise une couche épaisse de gunite, un mélange de ciment et de sable, autour de la barre d’armature.

La gunite est mélangée avec de l’eau juste avant la pulvérisation, ce qui produit le béton mouillé. L’équipe truelle la gunite et la laisse reposer pendant environ une semaine avant d’appliquer une finition lisse sur la surface rugueuse. La finition la plus populaire est le plâtre, mais vous êtes libre de choisir une peinture spéciale pour béton. Les piscines Gunite peuvent aussi avoir des finitions en carreaux ou même en fibre de verre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *