Si vous aussi vous êtes gêné de voir apparaître sur la surface de votre pelouse les racines de vos plantes, voici la solution. Les barrières anti-rhizome limitent la propagation des racines sous la surface de la terre et permettent donc à votre jardin de garder son esthétique.

Qu’est-ce qu’une barrière anti-rhizome ?

Si vous êtes concerné par le problème des racines qui dépassent sur votre pelouse, il vous sera très facile de comprendre ce que c’est qu’une barrière anti-rhizome. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir un peu de mal à suivre. Mais on va essayer de simplifier les choses. La barrière anti-rhizome est en fait une barrière souterraine. Conçu généralement en forme de tapis, cet équipement délimite le périmètre de propagation des racines d’une plante.

De nombreuses plantes peuvent poser ce problème, comme par exemple le bambou : une barrière adaptée vous permettra de luttercontre l’invasion des rhizomes de bambou. Au contact de la barrière, les racines changent de direction et se propage de façon verticale vers le bas. Ainsi, vous ne les verrez pas apparaitre sur la surface de votre pelouse.

Quelles plantes sont concernées ?

Les plantes concernées par le sujet sont les plantes dites rhizomateuses (bambous, oyats, etc.) et à racines traçantes (pervenches, menthes, etc.). Les racines de ces catégories de végétaux poussent horizontalement et grandissent avec le temps. Par conséquent, elles finissent toujours par être visibles sur la surface de votre jardin à un moment donné. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres qui peuvent engendrer le même problème. C’est la raison pour laquelle il est important de s’informer sur la plante avant de l’adopter chez soi. Si vous voulez éviter tout risque de dégradation de votre jardin, voici maintenant comment installer une barrière anti-rhizome.

Comment installer une barrière anti-rhizome ?

Avant tout, il faut savoir que l’installation d’une barrière-anti-rhizome doit se faire pendant la plantation ou au plus tard quelques jours après. Sinon, il sera trop tard pour limiter un périmètre de propagation des racines. En se basant sur le fait que vous effectuez l’installation pendant la plantation, voici les procédures à suivre. Creusez un trou assez grand de façon à laisser un peu respirer la plante à une profondeur d’environ 50 cm. Recouvrez le périmètre du trou avec la barrière anti-rhizome et laissez dépasser environ 10 cm sur la surface de votre jardin. Et vous pouvez maintenant procéder à la plantation au milieu de la barrière. De cette façon, vous n’aurez aucun risque de voir apparaitre les racines de la plante sur la surface de votre pelouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *