Avec l’été qui arrive, la température qui commence à sentir, il est grand temps d’investir dans un climatiseur. Bien qu’il s’agisse d’un équipement très crucial pour son intérieur, vous avez un large choix de modèle et de dimension selon votre besoin, et particulièrement votre budget. Mais comment bien choisir son climatiseur ? Le premier critère est la surface des pièces à rafraîchir. Mais pour s’offrir une climatisation économique et adaptée à son habitat, voici quelques astuces.

Bien tenir compte du rapport superficie/équipement

Pour choisir la bonne dimension de climatiseur, il est important de déterminer la surface à climatiser. Si la pièce à réfrigérer est plus restreinte, soit environ à 10 ou 12m², il vous suffit d’opter pour une climatisation monobloc. Si la pièce est beaucoup plus spacieuse ou si vous compter rafraichir toute la maison, il va falloir utiliser un système plus complexe. Il existe différents types de climatisations dépendant de vos besoins : le réversible ou la pompe à chaleur.

Le choix de la climatisation se repose également sur deux choses : l’ensoleillement et l’isolation de votre maison. Vous pourrez ainsi choisir un modèle avec une économie d’énergie. Généralement, les caractéristiques techniques sont inscrites sur l’étiquette.

Opter pour une climatisation réversible

La climatisation réversible présente une double fonctionnalité opposée et elle s’avère plus économique. Son plus grand avantage, elle économise environ 30 à 50% d’énergie en hiver et celle-ci approvisionne votre climatisation en été.

Non seulement la climatisation est économique en énergie, mais elle l’est également au niveau financier. Vous pourrez économiser jusqu’à des centaines d’euros. L’énergie dont l’appareil a besoin pour marcher est trois fois inférieure à la chaleur restituée par le système. Avec l’avancée de la technologie, les systèmes de climatisation et de chauffage offrent plus de précisions très performantes.

Quel que soit le modèle de climatisation réversible que vous choisissez, le gain dont vous bénéficierez est vraiment considérable. En plus de vous éviter d’équiper votre habitat de deux appareils différents : une clim en été, puis un chauffage en hiver, vous vous épargnerez des tas d’installations et des entretiens.

Le petit souci avec le système de climatisation réversible, il doit s’accorder avec les conditions météorologiques de l’environnement. Dans certains cas, vous devriez ajouter un chauffage d’appoint pour balancer la température intérieure de votre habitat avec celle de l’extérieure pour que votre système fonctionne bien. L’aménagement d’une climatisation réversible demande un bilan thermique afin qu’elle s’adapte à vos besoins mais ceci doit être effectué par un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *